Question santé

Difficile de présenter ce produit sans aborder ce sujet. Et il est très vaste!

Comme chaque chose, il y a du pour et il y a du contre !

Cette page a pour objectif de vous apporter l’essentiel de ce qui est admis à ce jour, de manière synthétique (Internet fournit tous les compléments nécessaires si souhaités) mais aussi objective que possible !

 

LEGISLATION :

Résumé du communiqué de presse de l’AFSSAPS publié le 30 mai 2011 :


Sur le statut des cigarettes électroniques :

« …Les cigarettes électroniques et leurs recharges répondent à la règlementation du médicament lorsqu’elles répondent à au moins l’un des critères suivants :

  • si elles revendiquent l’aide au sevrage tabagique ;
  • ou que la quantité de nicotine contenue dans la cartouche est supérieure ou égale à 10 mg ;
  • ou que la solution de recharge "e-liquide" a une concentration de nicotine supérieure ou égale à 20 mg/ml.

… »

«… Les cigarettes électroniques ou solutions de recharge qui ne rempliraient aucun de ces 3 critères sont considérées comme des produits de consommation courante.. »


Ceci exprime donc très clairement que :

  • la cigarette électronique ne peut être, en France, considérée comme une méthode thérapeutique de substitution au tabac !
  • Pour les cartouches ou ecig vendues chargées, elles ne doivent contenir plus de 10mg (cas très rare)
  • En France, la concentration maximale commercialisable de nicotine contenue dans l’E-liquide est de 19.9mg/ml. (peu fréquent)

Ces limitations respectées, les cigarettes électroniques sont donc considérées comme des produits de consommation courante et ne nécessitent pas une AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) délivrée par L’AFSSAPS.

 

 

Sur l’usage de la cigarette électronique :

  • « …L’Afssaps rappelle que la nicotine est classée substance "très dangereuse" par l'OMS… »
  • « …Les solutions de recharge "e-liquides" contiennent des quantités de nicotine plus ou moins importantes et même pour les concentrations inférieures à 20 mg/ml, elles peuvent conduire à des effets indésirables graves, notamment chez les enfants, en cas d’exposition cutanée ou orale accidentelle… ».
  • « …concernant le risque de toxicité des solvants utilisés dans les cigarettes électroniques, en particulier le propylène glycol, il est difficile de se prononcer en raison de l’absence de données qualitatives et quantitatives suffisantes.

Enfin, l’AFSSAPS ajoute que « à ce jour, aucun effet indésirable ou cas d’intoxication en lien avec la présence de ces solvants dans les cigarettes électroniques n’a été rapporté ».


Sur les risques de dépendances :

« Comme pour la cigarette classique, consommer des cigarettes électroniques peut induire une dépendance, quelle que soit la quantité de nicotine présente. L’usage de ce produit peut donc exposer les utilisateurs qui n’étaient dépendants ni aux cigarettes, ni à la nicotine, à un risque de dépendance primaire, quelle que soit la quantité de nicotine contenue dans la cartouche. »


Conclusion de l’AFSSAPS:

« L’Afssaps recommande donc de ne pas consommer ce type de produit. »

Vous trouverez ici l’intégralité du point information publié par l’AFSSAPS : http://www.ansm.sante.fr/Infos-de-securite/Points-d-information/Cigarette-electronique-Point-d-information

 ETUDES REALISEES

Comme le stipule l’AFSSAPS, la jeunesse de ce type de produit induit un niveau de données, tant qualitativement que quantitativement, insuffisant pour apporter des résultats définitifs.

Toutefois, il est important également de noter que sur l’ensemble des études réalisées à ce jour, toutes s’accordent à minima sur le fait que la cigarette électronique est une alternative au tabac indubitablement plus saine et présentant infiniment moins de danger.

Quelques études (pour les amateurs…):

Bien d’autres se trouvent sur le web…


Ici, la fiche toxicologique de l'INRS qui témoigne de la faible toxicité du Propylène Glycole, l'un des principaux constituant de l'e-liquide contenu.

 

JUSTE POUR RAPPEL, LA CIGARETTE CLASSIQUE C’EST :

La fumée de cigarette contient entre 3 000 et 5 000 constituants différents, dont au moins 70 (les analytes d'Hoffmann) ont été identifiés comme toxiques ; le chiffre réel est très probablement supérieur ! Chez l'adulte, l'apparition du cancer du poumon est, dans 95 % des cas, liée à la consommation de tabac. La cigarette est une cause majeur du cancer de la gorge et est déconseillée durant la grossesse (risques de fausses couches, poids du nouveau-né insuffisant,…)

 

Fumer, c’est augmenter la probabilité de contracter l’une de ces maladies :

  • Cancers divers
  • Maladies cardio-vasculaires
  • Maladie du poumon
  • Bronchites chroniques suivies d’insuffisances respiratoires
  • Maladie de la cavité buccale
  • Infarctus
 

Quelques stats :

  • En France, la cigarette est la première cause évitable de maladie et mortalité.
  • Un fumeur sur 2 décède d’une maladie causée par la consommation de cigarette.
  • Fumer diminue en moyenne de 8 ans l’espérance de vie
  • 95% des cancers du poumons sont détrectés chez les fumeurs.

Toutes ces données, volontairement très résumées, proviennent de l’article « Cigarette » sur wikipedia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cigarette

 

POUR CONCLURE :

    • Si l’AFSSAPS ne recommande pas l’utilisation de la cigarette électronique, elle ne l’interdit pas non plus ! Elle reconnaît de plus qu’à ce jour « aucun effet indésirable ou cas d’intoxication en lien avec la présence de ces solvants dans les cigarettes électroniques n’a été rapporté. »
    • Si la cigarette électronique ne peut être considérée comme une aide au sevrage tabagique, elle peut toutefois représenter une alternative intéressante à la cigarette.
    • Si le recul manque effectivement pour évaluer précisément les effets de la cigarette électronique sur la santé, celui-ci ne manque pas pour établir assez précisément les méfaits de la cigarette traditionnelle. Il est ainsi communément admis que, même si des inconnues persistent, l’e-cigarette s’avère considérablement moins toxique que la cigarette classique !
    • Si la nicotine n’est pas cataloguée comme substance cancérigène, il est important de rappeler que sa consommation peut conduire à des effets indésirables graves, notamment chez les enfants, en cas d’exposition cutanée ou orale accidentelle. Elle peut également induire une dépendance, même à faible dosage.
    • En tout état de cause, nous conseillons, sans faire de morale, aux utilisateurs de cigarettes électroniques de viser un taux de nicotine le plus bas possible.
    • Enfin, si vous n’êtes pas fumeur, nous vous déconseillons, bien évidemment, de commencer mais également d’utiliser des cigarettes électroniques



Cig&ecig

 


Passer à l'ecig?


Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €

Total 0,00 €

Panier Commander

ATTENTION :

LES COMMANDES PASSÉES ENTRE

LE 13 ET 19 AOUT

NE SERONT EXPÉDIÉES QUE

LE LUNDI 21 AOUT

Vos témoignages

Appréciation globle

aurelie l.
bon service client, colis reç [...]
Pierre s.
Enfin des professionels
frederic f.
Première commande sur ce site [...]
ELODIE D.
Enfin des conseils de professi [...]

Voir tous les commentaires

Ajouter un commentaire

AVERTISSEMENT

La cigarette électronique n'est pas reconnue comme une aide au sevrage tabagique...

Lire la suite

Newsletter



PayPal